JEM
Dorothée Contour

« Mes clients sont fiers de porter mes bijoux » affirme Dorothée Contour la fondatrice de la marque de joaillerie éthique JEM ; car un bijou en or Fairmined « c’est comme un parfum qui signale son engagement pour la planète. Mes bijoux donnent de l’espoir et font du bien aux gens ». 

Si dans l’inconscient collectif les mines d’or sont associées aux morts dans des souterrains qui s’écroulent ainsi qu’à la pollution par le mercure, Dorothée découvre à l’occasion d’un voyage en Colombie que les mineurs sont le plus souvent des membres d’une même famille, d’un même village qui travaillent dans des exploitations artisanales.

Il est important de rappeler que soixante millions de personnes vivent de l’extraction de l’or dans des mines artisanales qui représentent dix pour cent de la production d’or mondial et quatre-vingt-dix pour cent de sa main-d’œuvre. C’est pour soutenir ces petits producteurs dans la réalisation de leurs activités de façon responsable sur le plan économique, technologique, et environnemental que l’Alliance pour une Mine Responsable (ARM) a élaboré le certificat « Fairmined », mine équitable en français.
C’est en découvrant le problème de l’exploitation industriel de l’or en même temps que sa solution durable que la jeune femme tout juste sortie de HEC choisira de travailler dans la joaillerie, plutôt que dans la banque ou l’électronique.
Son choix de vie professionnelle sera un choix de vie tout court, car «
à partir du moment où on travaille avec eux, on a le droit de les aider».

En 2011, Dorothée prend en main la destinée de JEM, le bijoutier durable au sigle évocateur : J pour Jewellery, E pour Ethically, M pour Minded.
JEM propose des bijoux minimalistes au design épuré et sobre qui s’inscrit dans la durée et la transmission. Ici, la création fait partie d’un processus collaboratif où l’atelier est partie prenante de la création sous la Direction Artistique de Dorothée qui fait également intervenir des designers qu’elle sélectionne dans l’univers de l’architecture et du Design, comme India Mahdavi qui a réalisé pour JEM une gamme de bagues et de manchettes en or Fairmined.
Chez JEM, l’engament fait partie de la création et du désir «
Quand on achète trente kilos d’or Fairmined supplémentaires, on améliore considérablement les conditions de vie de trois cents familles de mineurs, soit mille-deux-cents personnes en Afrique et en Amérique Latine ». Aujourd’hui, les Maisons de luxe suivent le chemin qu’elle trace depuis 10 ans et donne de la désirabilité à sa jeune Maison.

Depuis juin 2018, JEM propose des bagues de fiançailles et des bijoux sertis de « diamants de culture » qui séduisent la génération des Millennials à la recherche d’une nouvelle histoire issue du génie de l’homme. L’ancien discours de la joaillerie a vécu.
« Il n’y a pas de solution dans le diamant minier qui n’est pas un cadeau de la nature, mais un pillage » conclue la jeune joaillière également cofondatrice du Off-Vendôme qui réunit six femmes à la tête de leur marque de joaillerie.

JEM
10 rue d’Alger – 75001 Paris

jem-paris.com
@jem_jewellery

» Extrait de 10 MILLIARDS | La Déferlante Durable © Éditions 1014 – avril 2020

Le 23/11/2022