RÉUNI
dès 08:00, mardi 17 janvier

Écologistes militants dès l’enfance, Alice Bailly et Adrien Garcia se connaissent depuis le Studio Berçot.
Chez Céline, Vuitton et Balenciaga où ils font leurs armes ils toucheront du doigt le côté obscur de l’Industrie : le rythme effréné des processus de création et production des collections. Les excès de la Mode mais aussi de notre société qui les amènera à créer RÉUNI, pour «
montrer l’exemple autant que possible ».

Leur crédo, faire de beaux vêtements, avoir un impact positif et durable sur le monde. Inventer une marque qui ferait du bien, qui respecterait la nature et l’être humain « mais une marque de mode qui n’oublierait pas sa fonction première, créer des vêtements confortables, résistants, élégants et au prix juste».

En juin 2019, ils se lancent avec un premier crowdfunding qui préfigure l’économie du système RÉUNI en proposant de précommander le «Gros Pull d’Hiver ».
Les objectifs seront dépassés de 750%, encourageants Alice et Adrien à entretenir une relation privilégiée avec leur communauté. En lui « disant tout » sur le développement de la marque, mais aussi en l’impliquant dans la co-création de collections capsules afin de repenser la mode de manière plus démocratique et d’éviter «
d’avoir un seul directeur artistique ».

Disciples de la slow fashion, ils prennent leur temps pour mettre en place une mode écoresponsable confectionnée dans des ateliers situés en Ecosse, au Portugal ou encore en Roumanie. Des essentiels intemporels à base de fibres naturelles pour femmes et pour hommes, produits en quantité raisonnée grâce à la précommande..

Déjà collector, mardi 17 janvier, dès 8h du matin, RÉUNI, organise sur son site une Grande Braderie de ses dernières pièces encore en stock, avant de mettre en place la Saison 2 de la marque..
Les Musts/
> La chemise en popeline 100% coton
, 150 euros
> Le cardigan, 175 euros

reuni.com
@reuni.co

Le 17/01/2023